Le Parti pris des Jeunes

Comme beaucoup le savent déjà, je ne serai pas candidate aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochain.

J’ai pris très tôt dans cette mandature cette décision parce que le renouvellement des générations, des personnes avec la diversité de leurs parcours, est une des conditions essentielles de la vitalité de la démocratie et de la politique.

Je suis heureuse aujourd’hui de tenir cet engagement et de voir avec la liste Front de gauche conduite par Pierre Laurent une nouvelle génération de femmes et d’hommes qui font vivre nos idées et nos combats.

Je fais campagne à leur côté avec toute mon énergie et un grand bonheur.

Elue en 1998,  j’ai exercé pendant 3 mandats, dans la majorité de gauche, de nombreuses responsabilités dont, depuis 2010, celle, très enthousiasmante et riche d’expériences, de Vice-présidente en charge des lycées et des politiques éducatives.

Pendant ces 17 ans, Je crois vraiment que nous avons montré avec les élu-e-s communistes-Front de gauche qu’il est possible au sein d’une majorité et dans les institutions d’agir sur le réel, de peser sur le cours des choses.

Alors bien sûr, beaucoup reste à faire et chaque avancée a été le fruit d’un engagement, d’un grand travail de conviction et de combats politiques. Mais notre enjeu a bien été de mettre au centre des politiques publiques les préoccupations directes des Francilien-ne-s, de faire de la Région une collectivité de proximité qui dialogue avec elles et eux.

Le_parti_pris_des_jeunesC’est cette ambition et cette certitude qui ont guidé mon action comme vice-présidente aux côtés des jeunes d’Ile-de-France. En cette fin de mandat j’ai voulu publier un livre pour faire le récit de cette expérience forte et souvent innovante de démocratie collaborative qui montre qu’il est possible de faire de la politique autrement, en construisant l’action publique avec celles et ceux pour qui elle est faite.

Pendant ces cinq années, avec les jeunes, nous avons avancé ensemble pour plus de démocratie, plus d’égalité et plus de réussite.

Nous avons mené un dialogue ininterrompu pour construire ensemble les politiques régionales qui concernent leur vie de lycéen-ne-s.

Leur belle liberté, leur engagement, leurs attentes, leur énergie et leur force de conviction sont les vrais leviers pour repenser l’éducation et l’Ecole mais aussi plus largement pour redonner du sens à la citoyenneté et à la politique.

Ce que j’ai fait avec les jeunes d’Ile-de-France et la confiance qu’ils et elles m’ont accordée m’engage et je veux aussi avec ce livre – dont ils et elles sont les vrai-e-s héros et héroïnes – faire entendre leurs paroles et leurs exigences pour que la priorité à la jeunesse soit pour de vrai au cœur des élections de décembre et surtout des politiques qui seront menées dans la prochaine mandature.

———–

 

Une réflexion au sujet de « Le Parti pris des Jeunes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *